Retraite 3A – Appelée A Aimer

RETRAITE 3A – APPELÉE A AIMER

Un temps mis à part pour vivre la vraie liberté en Christ !

 

Les RETRAITES 3A – Appelée A Aimer, s’adressent aux femmes chrétiennes qui ont vécu tous types d’abus (maltraitance, viol, inceste, négligence, violence verbale, etc) ou des chocs émotionnels (accidents, deuils, drames familiaux, etc), qui portent des blessures intérieures et qui veulent être libérées pour aller plus loin dans leur cheminement avec Christ, entrer dans l’intimité du cœur du Père et manifester pleinement l’amour de Dieu dans leur vie.
.
Durant ces moments forts, nous laissons Dieu, sous la conduite du Saint Esprit, œuvrer pour enseigner, exhorter, guérir, délivrer, restaurer, consoler, aimer et remplir Ses Filles d’une foi et d’un amour renouvelés !
.
Au cours des retraites 3A, un travail sur les 3 dimensions, corps, âme et esprit, (physique, émotionnel et spirituel) dans l’alignement avec le mouvement de l’Esprit, permet de libérer les chaînes de son passé et d’embrasser pleinement son avenir en Christ. Chacune reçoit un soin privilégié et sur-mesure, dans un écrin d’intimité, aux pieds du Seigneur.
.
C’est aussi un espace précieux pour sortir de l’isolement, expérimenter l’amour fraternel en Christ, créer du lien avec les autres et libérer la parole qui a souvent été étouffée pour amener la lumière sur les œuvres cachées de l’ennemi dans nos vies afin qu’elles soient démantelées et brisées.

UNE EXPÉRIENCE A VIVRE

 

« La crainte n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte ; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n’est pas parfait dans l’amour. » 1 Jean 4:18

Es-tu prête pour un rendez-vous d’Amour avec ton Dieu ?

MODALITÉS PRATIQUES

Petit groupe de 6 à 8 personnes.

La retraite est gratuite.

La participation financière de 50 € couvre une partie des frais pour l’hébergement en gîte (30€ les deux nuitées en chambres de 3 personnes avec le linge de lit fourni) et la pension complète (20€ pour les deux jours – hors repas du vendredi soir).

Une offrande pour bénir le ministère est prévue sur place.
Important : amener une bible, un carnet de notes, des chaussons, un petit tapis de gym, un plaid et votre serviette de toilette. Prévoir également des tenues chaudes pour les plus frileuses (nous sommes à la campagne).
.
L’installation dans le gîte se fait le vendredi soir entre 18h et 20h (ou plus tard si besoin), pour un premier temps d’échange prévu à 21h (chacune doit avoir préalablement dîné).

COMMENT S’INSCRIRE ?

Veuillez cliquer sur la date de la prochaine retraite pour accéder au formulaire d’inscription :

TÉMOIGNAGES DE PARTICIPANTES

« Mon âme bénis l’Éternel, et n’oublie aucun de ses bienfaits ! » Psaume 103:2

 

« J’ai participé à la Retraite 3A en février et je ramène avec moi une marque et un bon souvenir de ce que j’y ai vécu. J’ai pu adorer Dieu, apprendre les unes avec les autres, laisser les douleurs aux pieds de la Croix. Ces moments ont été forts, ont permis d’être à l’écoute, dans la louange, les conversations, les repas… Il y a eu des encouragements et des enseignements guérissants. C’était vraiment super ! C’est une retraite que je conseille vraiment aux femmes. Je suis rentrée chez moi vraiment transformée et rafraîchie par le Saint-Esprit. Si vous y allez, ouvrez votre coeur à Jésus-Christ et vous serez étonnée de sentir le parfum de Sa présence. Soyez bénies. »

Sarah F.

 

« Quelques semaines avant la Retraite 3A, je ne connaissais rien du ministère Talitha Koumi Ministry ! Le Seigneur lui, ayant décidé de me faire connaitre une partie de l’amour qu’il nous porte afin de nous offrir sa restauration m’a conduite à découvrir sur un site chrétien l’annonce pour cette retraite « appelée à aimer ». Quelque chose a raisonné tout de suite en moi et puis j’ai rangé cela dans un coin de mes pensées. Mais le Seigneur, gloire à Son nom, lui ne voyait pas les choses de la même manière : aussi 4 jours avant le début de la retraite les mots « talitha koumi » passaient et repassaient dans ma tête à tel point que cette fois pas moyen de le laisser ranger dans son petit coin sombre… je prends contact avec Stéphanie et en route pour… un temps béni, un temps mis à part ! Gloire au Seigneur !

Dans ce temps mis à part, l’Esprit de DIEU m’a conduite progressivement à venir à la croix : dans un premier temps pour y déposer la lourdeur accablante de mon histoire, de mes fardeaux et puis dans, un deuxième temps, pour réaliser que  » le vieil homme  » etait déjà mort à la croix en Christ et que renaître dans l’amour était réalisé, que je pouvais recevoir de Dieu une foi renouvelée et concrètement rentrer dans la nouvelle création.
Naître dans l’amour… je ne savais même pas ce que ça voulait dire. Convertie depuis 3 années, la vérité vivante du Seigneur n’était pas réelle en moi ; juste une compréhension intellectuelle. Le mensonge, le doute, le découragement, la crainte obstruaient la vie du Seigneur en moi. le Seigneur a tellement à nous donner mais j’avais si peu d’espace pour le recevoir… je dirais que durant cette retraite, Dieu a fait un peu de ménage, fait tomber quelques murs, virer les squatteurs, sorti les vieilleries du placard… bref il s’est fait un peu de place et j étais vraiment bien d’accord avec lui !!!!

Et puis dans ce temps mis à part, il y a le doux parfum de sa connaissance qui te rejoins, il y a le feu de son esprit qui révèle, illumine, inspire, console, dirige, enseigne; et puis il y a le Fils Seigneur et Sauveur qui intercède pour toi et son oeuvre rédemptrice, salvatrice, libératrice, guérissante qui se poursuit. Et puis voila le Père qui vient à ta rencontre en courant pour te serrer dans ses bras et te revêtir d’un habit royal…

Et puis il y a ses filles qui font sa volonté le cœur rempli de ses dons, de son Amour, de sa force, de sa sagesse, de sa douceur, de sa bienveillance, de sa joie. Il y a la aussi toutes celles en chemin venues toucher le bord de son vêtement, celles qui ont un parfum à déverser sur ses pieds, celles qui viennent, condamnée par les hommes, celles qui viennent courbées, salies, meurtries, blessées, désespérées, isolées, arrêtées, perdues, abattues, violentées, trahies, abusées, abandonnées… j’y suis arrivée prisonnière, troublée, submergée, confuse,.. j’en suis repartie délivrée, renouvelée, fortifiée, apaisée et joyeuse. DIEU a agit puissamment pour me rendre une dignité et une identité volée et détruite.

Depuis cette rencontre son Esprit m’enseigne, me fortifie et me positionne dans la victoire et dans mon identité en Christ. Le seigneur fortifie ma foi et renouvelle mon intelligence; les combats ne manquent pas et sont parfois rudes mais Dieu me donne toujours la victoire, parce qu’il l’a déjà acquise ! Je rends grâce au Seigneur de m’avoir guidée en ce lieu de rdv divin. Je veux vraiment lui exprimer toute ma reconnaissance et louer son Saint Nom. Gloire à notre Dieu. Dieu de bonté et d’amour, Dieu de grâce, Dieu vivant. »

Nathalie B.

 

 

« Depuis petite, j’avais beaucoup de pensées de mort, je me disais que j’étais de trop, que je n’apportais rien de plus dans ma famille, pourtant on ne m’avait jamais mise à l’écart, bien au contraire. Il y avait mes parents, mes deux frères, mais moi j’avais toujours l’impression d’être « l’intruse ». J’étais seule, mes parents étaient ensemble, mes frères étaient ensemble dans leur chambre, mais moi toujours seule. Je ruminais des pensées de mort. J’ai développé une tristesse, j’écoutais des musiques tristes, qui parlaient parfois de suicide… j’ai toujours caché cet état à ma famille. Petit à petit, j’ai cru que ces pensées m’avaient quittées mais à chaque brouille avec ma famille ou autre je replongeai dans des idées de suicide. Je luttais à chaque fois pour remplacer ses pensées par la vie. Quelques semaines avant la retraite j’ai reçu cette pensée en me réveillant « j’enlèverai l’ivraie qui a été mise sur ton blé ». Je savais que cela venait de Dieu sans véritablement comprendre de quoi il s’agissait. Durant la retraite, j’ai reçu la délivrance d’un esprit de mort. En intercédant, il a été reçu que je n’arrivais pas à naître à la vie, il a été proclamé la vie de Jésus-Christ et la mort m’a quittée ! Je rends vraiment gloire à Dieu pour cette libération ! »

Christelle T.

 

« En arrivant à la Retraite 3A je n’éprouvais aucun mal-être en particulier, j’avais juste soif de passer un moment avec le Seigneur et avec mes soeurs, j’ai bien dit en ARRIVANT :))) Finalement, il s’est avéré que Dieu a déterré des mensonges que l’ennemi avait enfouis en moi. Le plus fort a été que Dieu a utilisé une soeur que je ne connais pas et qui m’a annoncé des choses qu’elle ne pouvait pas savoir si ce n’est par l’intermédiaire du Seigneur, en bref la retraite 3A m’a vraiment bénie! J’ai pu expérimenter quelque chose que je ne connaissais pas avec le Seigneur et j’ai été libérée des mensonges de l’ennemi. »

Tiphanie N.