La pierre est ôtée

Un cri dans la nuit

Récemment je me suis réveillée en plein milieu de la nuit avec une parole forte et retentissante dans mon esprit : « la pierre est ôtée ».

Aussitôt levée, je cherchai dans ma Bible et fut naturellement conduite en Jean 11, au cœur de l’histoire de Lazare.

Dans ce récit Lazare succombe à la maladie. Jésus se rend près du tombeau où il a été mis et ordonne : « Ôtez la pierre »

Lazare sentait déjà la mort mais Jésus crie d’une voix puissante : « Lazare sors ! »

Lazare obéi et sort du tombeau. Il est vivant mais lié aux mains et aux pieds. Jésus demande alors : « Déliez-le et laissez-le aller. »

Cette méditation m’a interpellée sur le combat intérieur qui se déroule au sein de notre âme entre la puissance de mort et la puissance de vie.

Lorsque nous avons vécu des traumatismes graves tel que le fut mon cas, la puissance de mort s’installe inévitablement engendrant avec elle son cortège de refus de vivre, dépression, profonde tristesse, troubles psychiques, peurs et angoisses etc.. Notre âme est alors complètement imprégnée de cette « énergie » de mort et perd petit à petit tout élan vital.

La rencontre avec la puissance de résurrection qu’incarne Jésus-Christ va alors venir complètement chambouler ce schéma interne. Notre esprit, qui était lui aussi mort, va d’un seul coup revenir à la vie, produisant ainsi ce que nous appelons une nouvelle naissance. Cette partie est appelée à croitre de manière à ce que le Saint Esprit puisse irradier toute notre personne et produire en nous ses fruits.

Dans mon cas personnel c’est exactement ce qu’il s’est passé. Mais avec ce songe, j’ai reçu une révélation vraiment forte qui m’a permis de mieux comprendre mon fonctionnement et d’être plus éclairée. C’est ce que je souhaite vous partager ici.

J’ai pu mieux comprendre pourquoi, lorsque je suis poussée par l’Esprit à aller de l’avant, il se met alors en place une stratégie interne de forte résistance qui va systématiquement réveiller angoisses, peurs, dépression, etc.

J’ai pu vraiment saisir qu’il y avait une partie en moi qui se complait dans la mort, une partie qui refuse de vivre. Cette partie, c’est mon « vieil homme ». Il a tellement été habitué à vivre caché dans les sépulcres, qu’à la moindre occasion, il veut y retourner. Cette partie de mon âme ne supporte pas le contact avec ma partie « lumineuse » celle qui a été régénérée en Christ et où réside son Saint Esprit.

Même si ce processus interne est certainement beaucoup plus fort pour les personnes qui comme moi ont subi des traumatismes ou ont touché à l’occultisme (souvent depuis des générations), je pense qu’il concerne également tous les enfants de Dieu et explique finalement pour quelle raison il est parfois difficile d’entrer dans les plans parfaits de Dieu pour nos vies.

A l’issue de cette révélation j’ai été conduite en esprit à prier et demander au Seigneur de faire sortir cette part de moi des tombeaux dans lesquels elle se complaisait. J’ai vu comment ces tombeaux étaient en réalité les tombes de ma famille dans lesquelles étaient enfermés des esprits familiers et comment la puissance de mort avaient dominé mes lignées depuis plusieurs générations.

J’ai du alors renoncer aux sépulcres de famille.

« C’est pourquoi, prophétise ! Tu leur annonceras : ‘Voici ce que dit le Seigneur, l’Éternel : je vais ouvrir vos tombes et je vous en ferai sortir, vous qui êtes mon peuple, et je vous ramènerai sur le territoire d’Israël. Vous reconnaitrez que je suis l’Éternel, lorsque j’ouvrirai vos tombes et vous en ferai sortir, vous qui êtes mon peuple. Je mettrai mon esprit en vous, vous vivrez et je vous donnerai du repos sur votre territoire. Vous reconnaitrez alors que moi, l’Éternel, j’ai parlé et agi, déclare l’Éternel. »

Ezéchiel 37:12-14

Jésus seul peut nous faire sortir de ces tombeaux, lui qui a vaincu la mort ! Sur sa parole, Lazare est sorti. Il fallait ensuite qu’il soit délié pour aller.

Il nous faut exercer notre autorité et ordonner, par la foi, à ce que tout ce qui est en nous et qui se cache dans les tombeaux, sorte, au nom de Jésus. Ensuite, il nous faut nous délier des liens de la mort.

Qu’est-ce qui a ouvert des portes à la mort dans ma vie ? Cela peut venir de prières adressées aux morts par nos ancêtres ou par nous-mêmes, d’avoir invoqué les morts ou consulté des personnes qui le font, avoir vécu de nombreux deuils, d’avoir désiré mourir, avorter, etc. Délier va consister à se repentir pour être libéré de ces liens et aller vers la vie que Jésus nous a déjà donnée.

« La mort a été engloutie dans la victoire. O mort, où est ta victoire ? O mort, où est ton aiguillon ? « 

1 Corinthiens 15:55

Pour finir, il nous faut veiller. Lorsque nous avons été dans des liens aussi puissants, la moindre négligence peut être dramatique. Dès que nous sentons monter des signes d’apitoiement, de tristesse, d’angoisses, d’abattement, il nous faut réagir et refuser cet état. C’est plus facile à dire qu’à faire mais l’Esprit du Dieu vivant est toujours là pour nous soutenir pour peu que nous l’invitions à le faire. Le corps de Christ est aussi là pour se soutenir au travers l’église locale, les différents dons et ministères.

Une prière

Seigneur, merci pour ta Parole qui est la vérité et la vie. Je te demande de venir détruire ce cycle de mort qui est en moi. Je prie pour que ton Esprit de vie vienne toucher cette partie de mon être qui se cache dans les sépulcres. Je te demande pardon Seigneur, Père Éternel, pour mes ancêtres qui ont fait alliance avec des esprits de morts, qui ont prié ou invoqué les morts, ou consulté des personnes qui pratiquaient ces choses, qui ont ouverts des portes à la mort. Je te demande pardon pour les suicides, les meurtres (physiques, émotionnels et spirituels), les avortements, le refus de vivre et le désir de mourir.

Je te demande aussi pardon, Père Éternel, pour les portes de la mort que j’ai moi-même ouvertes dans ma vie (les nommer).

Seigneur je te prie de venir déraciner, par Ton Saint Esprit, toutes les racines mauvaises qui sont venues dans ma vie, dans mon cœur à cause de ces portes ouvertes sur la mort. Je te prie de me guérir de toute dépression, de toute maladie psychique ou autre, qui est venue sur moi à cause de ces péchés. J’accueille ta puissance de résurrection et je la laisse faire son œuvre en moi. Je décide de dire OUI à la VIE.

Père Éternel, dans le nom de Jésus Christ, je te demande de fermer définitivement toutes les portes des tombes qui étaient ouvertes sur ma vie et de les sceller par le sang de l’agneau afin qu’il n’y ai aucune possibilité d’y retourner.

J’accueille maintenant ton Saint Esprit dans toutes les chambres de mon âme. J’accueille cette vie nouvelle.

Je déclare que tout ce qui est en moi est sorti du tombeau et que j’avance vers la vie pour laquelle tu m’as prédestinée. Je te rends grâce pour tout ce que tu fais encore en moi ! Merci Seigneur.

JE DÉCLARE QUE JE SUIS LIBÉRÉE DE LA MORT PAR LE SANG DE JÉSUS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s