Un esprit, une âme et… un corps libre !

Dans mon cheminement de restauration de l’inceste, le Seigneur a tout d’abord agit dans le rétablissement de Sa vérité dans ma vie, par un puissant ancrage de Sa Parole en moi.

Dans ce processus, j’ai vécu des temps difficiles de combats intenses. J’étais tourmentée. Je passais des journées entières aux pieds de Jésus. Je pleurais, Il me révélait, je combattais. J’allais de victoires en victoires même si parfois j’avais l’impression de régresser ! A chaque libération, je voyais des fruits se manifester. Gloire à Dieu !

Et puis un jour, j’ai senti un switch intérieur. J’ai senti que mon identité était restaurée. C’est difficile à expliquer avec des mots, mais je l’ai ressenti dans mes entrailles. J’étais affermie en Christ. Les tourments étaient terminés. Je pouvais « palper » l’autorité de Christ en moi et cette autorité ce manifestait à l’extérieur.

Malgré cette victoire merveilleuse, je me sentais pourtant toujours inhibée, tétanisée devant certaines situations. Mon esprit et mon âme étaient bien disposés mais le Saint-Esprit a commencé à me faire comprendre que c’est mon corps qui résistait, avec toutes ses mémoires…

Je voulais mettre en place de nombreuses actions mais je procrastinais. Je préparais une conférence mais, à chaque fois, une tension terrible s’emparait de mon corps, me mettant des bâtons dans les roues et m’obligeant à déployer beaucoup d’énergie pour dépasser cette situation…

Après de nombreuses explorations j’ai compris que mon corps était encore captif et avait aussi besoin d’être inclus dans mon processus de guérison. C’était le nouveau chemin vers lequel Dieu m’emmenait !

Le corps ce grand oublié (ou mal-aimé) dans nos milieux chrétiens !

Dans les cas d’abus et de maltraitance, il a été démontré que le corps se fige, étant dans l’incapacité de fuir devant son agresseur. Ce figement (surtout s’il est répété) devient alors un mécanisme naturel du corps meurtri et enferme la personne dans une incapacité à se mettre en mouvement en toute liberté, réactivant sans cesse son mécanisme de défense face à des situations nouvelles.

Même s’il est vrai que ce phénomène d’inhibition est plus grave chez les personnes abusées et maltraitées, il touche en réalité de nombreuses femmes.

J’ai toujours été très mal dans mon corps. Les séances de gym et de sport à l’école étaient des moments de torture pour moi. Rien que l’idée de me mettre en mouvement devant les autres me plongeait dans une profonde angoisse. Et puis j’ai grandi et j’ai mis tout ceci dans des placards bien fermés et j’ai fais en sorte que cela ne se voit pas… même pour moi-même.

Mais Dieu, dans Sa grâce infinie veut nous libérer entièrement…

« Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres. » Jean 8:36

Nous avons été créés en trois parties : ESPRIT – ÂME – CORPS et ces trois dimensions de notre être doivent être libérées pour servir pleinement le Seigneur !

Une restauration dans les parties ESPRIT et ÂME permettent le renouvellement de notre intelligence, notre volonté, nos croyances, nos émotions, nos pensées… par la Parole qui agit comme une épée à double tranchant pour rétablir la Vérité de Christ en nous… mais si le CORPS n’est pas restauré, le MOUVEMENT de l’Esprit de Dieu ne pourra être totalement relâché en notre être intérieur !

C’est comme ça que, sans vraiment m’en rendre compte, j’ai commencé à faire très timidement des mouvements pour accompagner mes moments d’adoration. Je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait au début. J’ai alors reçu une vision d’une femme, une adoratrice de l’Éternel, en train de danser. Elle rayonnait la grâce de Dieu et était totalement libre ! Cela m’a beaucoup émue car j’ai tellement été meurtrie dans mon corps que cette vision me paraissait inaccessible, mais j’ai ensuite compris que c’était le plan de Dieu pour moi ! C’est ainsi qu’il me voulait : totalement libre !

« Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? »  1Corinthiens 6:19

Libérer le mouvement du corps devant le Seigneur participe à sa guérison. Apporter notre corps comme un sacrifice vivant, un vase d’argile, utile à Sa gloire, nous conduit dans une intimité avec son Esprit et un alignement de notre esprit-âme-corps. Ne vit-il pas en nous ?

Si tout cela te parle et que tu souhaites toi aussi entrer dans ce processus de libération du corps, tu peux encore te joindre à nous pour notre retraite d’été du 18 au 21 août : [RE]Connectée en cliquant sur ce lien.

Nous accueillerons Swan Dreyer qui porte un témoignage puissant de restauration par la danse liturgique. Nous nous laisserons conduire par l’Esprit de Dieu et par son expérience dans ce domaine pour être libérées des chaines qui nous retiennent encore captives, matérialiser des actes dans le monde spirituel pour voir des manifestations concrètes dans notre vie physique et faire des expériences prophétiques pour entrer dans notre destinée !

Un temps dans l’intimité du Père, dans un gîte, en hébergement en pension complète, en petit comité de soeurs, d’où nous ressortirons chacune avec une portion de ce que Dieu a prévu pour nos vies !

Cette retraite sera aussi ponctuée de temps d’enseignements, d’intercession collective et personnelle, de temps prophétiques, d’utilisation des bannières, d’adoration par le mouvement selon la conduite de l’Esprit. Il reste 5 places !

Au plaisir de te rencontrer ou de te retrouver !

 

Stéphanie

Fondatrice de Talitha Koumi Ministry

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s