As-tu le syndrome de la femme de verre ?

Connais-tu la maladie des os de verre ?

C’est une terrible maladie qui se caractérise par une fragilité osseuse excessive.

Lorsque celle-ci est détectée au stade fœtal, les parents s’attendent à ce que leur bébé ne survive pas à l’accouchement tellement le passage peut causer de nombreuses fractures et entraîner la mort de l’enfant.

Mais le miracle de Dieu permet souvent que l’enfant arrive dans la vie de ses parents qui entrent alors dans une période de joie intense mais également d’angoisse car ce petit être peut se briser à tout moment…

Je te laisse imaginer l’extrême délicatesse dont ils devront faire preuve pour protéger leur petit trésor de tout traumatisme ou choc.

Si j’ai pris cet exemple ce n’est pas par hasard.

Il y a de nombreux enseignements à méditer sur cette maladie rare et l’amour qui s’en dégage.

Cela m’a permis de faire un lien avec la femme victime d’abus. Médicalement et physiquement il n’y a bien sûr aucun point commun avec la maladie des os de verre. Néanmoins le point commun se situe plutôt au niveau de la psyché, de l’âme et du cœur .

Nous savons que l’âme des personnes victimes d’abus ou de maltraitance a été sérieusement touchée, les blessures intérieures sont extrêmes et très douloureuses.

Même si la femme à longuement cheminé et plutôt bien avancé dans son processus de restauration il n’empêche qu’elle peut, n’importe quand, s’effondrer émotionnellement et spirituellement.

C’est ce que j’appelle le syndrome de la femme de verre.

Ne vous fiez pas aux apparences ! Un extérieur souvent fort, solide, qui a résisté à toutes épreuves, parfois insensible à ses propres besoins, voire même agressif envers autrui et un intérieur de verre, extrêmement fragile, sensible, vulnérable, susceptible de se briser à tout moment et qui nécessite donc une extrême délicatesse.

Le souci c’est justement que comme cela n’est pas marqué sur son front, personne ne le sait et la victime d’abus aura plutôt tendance à se malmener elle-même, à être exécrable avec son entourage (c’est une barrière défensive) … et à susciter même parfois (à nouveau) la maltraitrance d’autrui.

Il me semble important d’être consciente de ce phénomène tout d’abord pour soi-même : ton intérieur est délicat et sensible, blessé, tu as le devoir d’en prendre soin et le traiter avec une extrême précaution.

Ensuite il faut expliquer ce fonctionnement à ton entourage, s’il t’aime et s’il se souci vraiment de ton bien être, il sera plus vigilant dans la façon de gérer votre relation.

Les femmes qui portent le syndrome de femme de verre ont souvent des relations désastreuses. Elles ont tendance à l’auto sabotage (c’est inconscient évidemment) qui vient d’une extrême mésestime de soi et des autres, venant de l’abus vécu, combinée à un fort stress interne ce qui les place dans l’incapacité de nouer des rapports affectifs sains, engendrant une spirale destructrice qui anéanti le foyer.

Si l’entourage n’est pas informé de ce qui est en train de se jouer, il ne peut comprendre et reste sur ce qu’il voit, c’est sans issue.

«Maris, vivez de même en montrant de la compréhension à votre femme, en tenant compte de sa nature plus délicate; montrez-lui de l’estime, car elle doit hériter avec vous de la grâce de la vie. Agissez ainsi afin que rien ne fasse obstacle à vos prières.» 1 Pierre‬ ‭3:7‬ ‭S21‬‬

Ce verset du premier livre de Pierre s’adresse aux époux envers leur épouse. Si la femme a une nature délicate et mérite compréhension et estime, cela est encore plus vrai chez une femme de verre pour qui la moindre remarque sur un ton jugé trop sec ou le moindre geste déplacé peut provoquer un tsunami interne dévastateur et demander beaucoup de travail pour recoller les morceaux… mais à la longue et malheureusement parfois les morceaux sont difficiles à recoller… l’ennemi s’infiltre dans toutes ces brèches et c’est la rupture relationnelle assurée.

«Jésus répondit: Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu.»

‭‭Luc‬ ‭18:27‬ ‭

Si tu passes encore trop souvent par des périodes d’effondrement sans comprendre pourquoi, peut-être que tu dois considérer sérieusement cette piste du syndrome de femme de verre et entreprendre une démarche de réconciliation avec toi même, accepter que tu sois différente des autres et que tu aies besoin de prendre soin de ta nature délicate, plus sensible qui nécessite certaines précautions.

Tout comme ces parents qui ont un petit être atteint de la maladie des os de verre, accepte ta fragilité et le Seigneur agira.

«Ainsi Dieu protège le faible contre leurs menaces, Et le sauve de la main des puissants;»

‭‭Job‬ ‭5:15‬ ‭

Cela passe tout d’abord par ne plus accepter n’importe quoi, n’importe comment, de n’importe qui OU à s’imposer des « défis » toujours plus difficiles, plus haut plus fort, pour te prouver que tu existes ou fuir ta réalité quitte à te faire du mal et à ne plus te relever pendant 5 jours !

Tu dois reconsidérer tes voies et prendre conscience de ce qui se passe en toi.

Non pas pour te « victimiser », pas du tout, mais au contraire renverser les forteresses en apprenant à te préserver, respecter tes rythmes, reconnaître les signaux qui te disent de ne pas y aller, aménager ton espace et ton temps pour ne plus être débordée, signifier à ton entourage qui tu es vraiment avec simplicité et amour et arrêter de te cacher derrière tes barricades défensives qui t’empêchent d’expérimenter l’amour de Dieu et qui laisse au contraire le champ libre à l’ennemi pour te malmener…

Prendre conscience de ta faiblesse est déjà le premier pas vers la guérison et sois assurée que si tu accueilles, respecte cette particularité due à ton vécu et la remets devant le Seigneur, Il la transformera en une grâce de Sa part -car les femmes restaurées de ce syndrome sont très sensibles à l’Esprit de Dieu- et tu seras alors une bénédiction pour les autres, au service du Père.

Laisse moi prier avec toi

« Père je te loue et je t’adore de nous avoir crées, ma sœur et moi, à ton image.

Tu connais ta fille mieux que quiconque. Tu sais exactement ce qu’elle a pu vivre et ce qu’elle vit encore comme douleurs. Je te la remets entièrement corps, âme et esprit afin que ton onction de guérison s’écoule en elle.

Tu vois Seigneur Jésus Christ le sujet abordé concernant ce syndrome de la femme de verre qui peut encore être brisée à tout moment et je veux te présenter ma sœur.

Je demande au Père, en ton Nom Jésus Christ et par ton Esprit Saint, de la restaurer totalement, de lui donner de l’amour et du respect pour elle même, de ne plus la laisser se faire bafouer mais au contraire de lui donner ton Esprit de sagesse, de discernement, de maîtrise de soi et d’honneur et de la planter dans ta maison comme un Cèdre du Liban, profondément enracinée en toi.

Que toute sa structure émotionnelle soit régénérée afin de ne plus en être esclave mais qu’au contraire ses émotions soient utiles à ton œuvre. Je brise, au nom de Jésus, toute forteresse et je lie toute pensée captive qui s’élève contre la connaissance de Christ et l’amour du Père dans sa vie.

Je prie Seigneur que ton Esprit de révélation vienne la visiter pour lui montrer ce qui est caché en elle et qui doit être libéré pour sa guérison.

Je te prie également Seigneur pour l’entourage de ma sœur. Que ses proches fassent preuve de compréhension et de délicatesse à son égard, au-delà de ce qu’elle leur montre, que ses relations, son mariage et son foyer soient restaurés, que ta grâce s’écoule sur elle, que tu libères son cœur de toute amertume et de toute frustration et que tu lui permettes de pardonner totalement.

Merci Seigneur Jésus pour ton œuvre que tu as commencé en ma sœur et que tu rendras parfaite pour ton jour.

Alléluia. Amen. »

Ma sœur, je t’encourage sur ton chemin de croissance à garder tes yeux fixés sur Jésus car c’est de lui que coulent les eaux vives de la régénération.

Sois abondamment bénie au nom de Jésus.

Avec tout mon amour,

Stéphanie

One Reply to “As-tu le syndrome de la femme de verre ?”

Répondre à GASC Catherine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s